RGPD: cinq conseils pour que les organisations restent conformes

À l'approche de 2019, il est essentiel que les entreprises continuent d'évaluer la stratégie RGPD de leur organisation. Voici nos cinq meilleurs conseils pour non seulement rester conforme en 2019 et longtemps dans le futur, mais aussi en récolter les fruits:

1. Investissez dans la bonne technologie

Les organisations doivent investir dans la technologie d'automatisation pour leur permettre de gérer les coûts, d'améliorer la qualité et la cohérence et de réagir rapidement aux opportunités, menaces et défis. Le volume explosif et la variété des données en mouvement rapide signifient que personne ne pourra suivre sans automatisation. Pour savoir exactement d'où proviennent les données, comment et pourquoi elles sont utilisées et où elles vont, les entreprises doivent déployer une technologie qui utilise l'intelligence artificielle (IA). Essayez comme ils le pourraient, les entreprises ne pourront tout simplement pas obtenir les mêmes résultats grâce à des feuilles de calcul et des documents Word.

L'automatisation permettra également aux organisations d'économiser du temps et des ressources en leur permettant d'identifier les tâches manuelles qui peuvent être remplacées par une approche automatisée. Cela réduira également le risque d'erreur humaine des tâches qui peuvent être automatisées.

2. Améliorer la gouvernance et la confidentialité des données manuelles

La gouvernance des données est encore un nouveau mode de vie pour les entreprises et les oblige à entreprendre un certain nombre de processus manuels. Les organisations doivent faire plusieurs choses - comprendre la réglementation, apporter des changements organisationnels, tels que la nomination d'un délégué à la protection des données, modifier les pratiques commerciales et - surtout - savoir quelles données personnelles sont stockées, qui les utilise, comment et à quelles fins.

Étant donné que les tâches manuelles présentent souvent un plus grand risque d'erreur humaine, il est essentiel que les organisations mettent en place les bons processus pour s'assurer qu'elles exécutent efficacement ces tâches manuelles. Les processus manuels ne seront durables que si les organisations les acceptent comme un «devoir» de l'entreprise et créent un état d'esprit de «confidentialité».

3. Comprendre le lignage des données

Le véritable lignage de données est une compréhension de la réalité de ces données, de leur nature transformationnelle, de leurs associations et de leur cycle de vie dans l'ensemble des données et au fil du temps. Certaines personnes parlent de lignage de données comme s'il ne s'agissait que de savoir comment les données passent de «A» à «B».

Le véritable lignage de données a des perspectives commerciales, applicatives et techniques. Il comprend la transformation des données, pas seulement le mouvement. Il associe les données à la signification et aux processus métier. C'est la base de connaissances essentielle dont dépendent la gouvernance des données et la gestion des appareils mobiles. Pour tirer le meilleur parti de la conformité au RGPD, les entreprises doivent mieux comprendre le lignage des données et ce que cela signifie pour leur entreprise.

4. Données: qualité plutôt que quantité

Pour se conformer au RGPD au départ, les organisations devaient identifier et extraire un grand nombre de données. Cela devrait devenir une tâche permanente même une fois la conformité atteinte, car la qualité des données et la capacité de les protéger sont bien plus importantes que la quantité. Les organisations doivent, par conséquent, identifier les données qui fonctionnent pour elles et les données qui les affectent réduisent la quantité de données qu'elles contiennent. Les données restantes sont alors susceptibles d'être plus précieuses et d'une plus grande utilité pour l'entreprise et le risque lié aux données non utilisées est éliminé.

5. Gagner de la valeur commerciale

Bien que le RGPD soit une nécessité, le processus de conformité peut améliorer la gouvernance et la gestion des données et permettre aux entreprises de tirer parti de leur stratégie de maintien de la conformité. Les organisations doivent avoir une vue d'ensemble et se concentrer sur la confiance qui peut provenir de données bien gérées afin qu'elles puissent ensuite créer plus de confiance dans leur utilisation tout en atténuant les risques. Cela inclut la possibilité de réduire les coûts directs, de créer des processus d'audit efficaces, de gérer et de suivre la chaîne d'approvisionnement des informations et d'utiliser les informations issues des données pour prendre des décisions commerciales.

En 2019, les entreprises devraient se rappeler la valeur ajoutée apportée par la conformité au RGPD et voir comment elles peuvent l'utiliser à leur avantage.

Pour une conformité continue, les entreprises doivent s'assurer que leurs processus sont suffisamment robustes pour être suivis à long terme. En 2019, l'automatisation jouera un rôle central à cet égard. Bien que la mise en œuvre de cette technologie puisse être coûteuse, les entreprises doivent avoir une vue d'ensemble et le retour sur investissement qu'elle apportera en termes d'économies de temps, de ressources et moins sujettes aux erreurs.

La conformité est une exigence légale, cependant, cela ne veut pas dire que les entreprises n'ont pas à gagner à mettre en place la technologie et les procédures pour y parvenir. Considérer le RGPD comme une opportunité plutôt qu'un fardeau en 2019 pourrait ouvrir un éventail de nouvelles possibilités.


Rejoindre la conversation