Trouver un logement à genève n'est pas une sinécure...

estacado 4/7/17 12:56:59 PM

Avec mon épouse, cela fait un moment que nous cherchons un moyen simple pour trouver un logement en suisse. Mais piloter cette recherche depuis Toulouse se rèvèle vraiment compliqué. Entre le prix du logement qui explose et les aspects administratifs en contradiction, nous faisons l'équivalent de notre chemin de croix pour arriver en suisse!!!

Nous avions déjà un peu l'habitude de tarifs èlevé avec Paris, mais au final Paris reste petit joueur à côté ;). Heureusement que les salaires sont aussi plus en adéquation sinon ce serai vraiment compliqué à gèrer. Je parle de cela mais le problème n'est pas vraiment lié à la crise du logement qui rends le marché encore plus tendu qu'à Paris avec des appartements qui s'évaporent dans les jours qui suivent leur apparition...

Normalement, il y a 3 mois de préavis, mais dans les faits tout se gère flux tendu. En suisse, les baux fonctionne par quinzaine, donc en gros vous cherchez le 1 mars, vous pourrez trouver un appartement pour le 15 mars... En théorie, car il y a quelques facteurs supplémentaires à prendre en compte. Certains sont assez logique surtout pour ceux qui connaissent le marché immobilier parisien, comme la règle du taux d'endettement : Un loyer ne doit pas dépasser les 30% des revenus par exemple. Toutefois, d'autres sont plus compliqué comme le fait que le marché est tellement dynamique qu'on se retrouve à devoir trouver un logement longtemps à l'avance afin d'avoir le temps de gèrer les choses depuis le pays d'où on vient.

Car d'un point de vue logistique lorsqu'on vient de France c'est un peu compliqué -_-", cela veut forcément dire double loyer en parrallèle, ou crédit de l'appartement en étant propriétaire . Et oui un locataire ne peut pas venir dedans si on y vit encore :p. Certains ont essayés, mais cela a mal tourné il parait...

Plaisanterie à part, lors du départ en suisse, il faut avoir les reins solide... car avec tout cela, la facture devient vite très salée.

Et je n'ai pas fini...

J'ai encore des mauvaises nouvelles :p. Et oui ce serait trop simple sinon. Si vous n'avez pas de garant (pour le coup c'est un peu la même chose en France) le dossier sera moins bien placé, alors quand on cumule nouvel emploi, étranger, pas de garants... c'est la fête du slip crying

Le pire, c'est quand on rajouter ce genre de réflexion :  Il faut le permis pour le logement. Et pour obtenir le permis : il faut le bail comme justificatif -_-". Là, on a vraiment l'impression d'être dans la bd d'asterix et les histoires de formulaires...

 

Remarque :  il faut une attestation de non poursuite en suisse qui peut être fournir par un organisme du canton. Toutefois, il faut une adresse suisse. Pour ma part, j'ai pu rusé en me faisant aider par ma nouvelle société en suisse à ce sujet en effectuant l'intermédiaire. Je leur dire un grand grand merci.

 

Désolé pour le post décousu... Promis, je ferai mieux la prochaine fois.

 

Bref : wait & see