Plus de forfait fixe à l'avenir?

estacado 4/7/17 12:56:59 PM

Sur Pcinpact, Nil Sanyas évoque après analyse du marché actuel et de l'évolution du marché mobile actuel que nous pourrions avoir des choses beaucoup plus adapté pour le consommateur à l'avenir via les forfaits Mobiles contrairement au forfaits fixes. Cela s'explique principalement par le fait que l'investissement est moins couteux (la pose d'une antenne recouvre plus de monde à la fois pour faire simple, alors que la fibre il faut fibre chaque logement, sans parler des travaux de voirie). En ce sens, je ne lui donne pas tord. Il est vrai qu'on commence enfin à avoir des débits minimum correct, et surtout en upload cela va devenir plus attractif que le fixe car l'adsl souffre de ce gros défaut, un upload asymétrique avec des débit faible pour l'upload. La fibre compense beaucoup cela, mais l'offre disponible reste très minoritaire. Or avec l'arrivée de Free Mobile le marché à complétement été bouleversé en poussant les opérateurs à montrer les véritables capacités offertes par les forfaits Mobile. D'un coup, nous avons vu des faire use plus élevé... Etrange non? Mais également des débits plus élevé.

L'inconvénient des offres proposées sont liés à ce "fair use", là où le fixe est avantageux car complétement illimité. Comment utilisé sont téléphone, ou une clé modem xG pour ne pas pouvoir se connecter au final de façon illimité. L'usage est de ce fait cantoné au fixe. En Afrique, Internet se vit surtout via le téléphone contrairement à nous car tout le monde n'est pas suffisament bien équipé alors qu'en téléphone tout le monde en a un, pas toujours adapté pour l'internet il est vrai... Mais c'est ce qui serai le plus adapté quoi qu'il arrive sur ce continent pour pousser Internet au près des populations. De plus, l'infrastructure en terme de communications n'est pas très évolué concernant le fixe. Car c'est le téléphone qui a été mis en avant car plus rentable au vu de la culture (bien sur ce que je dis est en moyenne ce que l'on peut constater, et n'est pas adapté à tous les pays d'Afrique. Il ne faut donc pas prendre pour "argent comptant" mes propos et savoir les relativiser).

Par contre, il y a également un autre aspect que Nil sanyas à oublier. Les applications nécessitant une latence la plus basse possible. Là, les communications mobiles également ne sont pas adaptés non plus. Les choses ont évoluées, mais ne sont pas encore suffisante pour vraiment concurrencer une offre fibre ou même adsl. Bref, pour du "mini" usage là effectivement les opérateurs "fixe" ont du soucis à ce faire avec la concurrence du mobile. Mais sinon les forfaits fixe ont encore de beaux jours devant eux :).

Bonne lecture sur Arphonis.